Kamilari – le village aujourd'hui Imprimer Envoyer

kamilarithevillagetoday_1Aujourd'hui, Kamilari est un village plein de vie, et typiquement crétois dans son ambiance comme dans l'activité qui y règne. Le village bénéficie d'une situation géographique très flatteuse : étendu sur trois collines, il offre des panoramas superbes dans toutes les directions. Voici, pour vous aider à vous repérer dans Kamilari, ces trois collines :

  • Ovgora, qui signifie « belle/bonne vue », est le point le plus élevé du village (altitude : 110m) ;
  • Goulas, la colline où se trouve l'ancienne école, sur les flancs de laquelle des découvertes de l'époque hellénistique ont été faites ;
  • Alevrota, où l'on monte en tournant à droite sur la route descendant vers le village de Sivas.

La vue depuis le sommet d'Ovgora est à 360 degrés : au nord, le Psiloritis (appelé mont Ida dans l'antiquité), point culminant de la Crète, à 2456 mètres ; au nord-ouest, la ville de Timbaki ; à l'ouest, la baie de la Messara ; au sud, la chaîne des Asteroussia ; à l'est, la plaine de la Messara. Sur les flancs du Psiloritis, ainsi que dans la plaine, on distingue les villages des environs. Et, les jours de temps clair, vous apercevrez, loin vers l'ouest, la silhouette des Montagnes Blanches (massif le plus occidental de la Crète) et peut-être, à l'horizon, la petite île de Gavdos, située au sud de la Crète.

Kamilari n'est pas en bord de mer, mais les environs proches offrent tout un choix de très belles plages. Le fait que le village ne soit pas directement sur la côte lui a permis de ne pas perdre ses activités d'origine (essentiellement agricoles), et donc de conserver ses habitants et tout son caractère : jolies maisons traditionnelles, ruelles pittoresques, cafés et tavernes typiquement grecs... En flânant au hasard des rues du village, c'est la vraie Crète que vous allez rencontrer : deux petites places, trois églises, quelques tavernes, et trois cafés où toutes les générations se mêlent – comme s'y mêlent aussi locaux et visiteurs.

Les vieilles maisons de Kamilari sont construites en pierre, face à une cour le plus souvent peuplée de bougainvillées et de géraniums en pleine terre. Certaines des maisons que vous verrez ont été restaurées par d'anciens vacanciers tombés amoureux du village ; quelques uns les louent, mais la plupart désirent simplement avoir une maison de vacances à Kamilari. Plusieurs fois par an, ils viennent s'y ressourcer dans l'atmosphère amicale et traditionnelle du village, et dans la nature superbe qui l'entoure (voir nos suggestions de Marches dans et autour de Kamilari).

Les coordonnées précises de Kamilari sont les suivantes : 24°48' de longitude est, 35°03' de latitude nord. Kamilari dépend de la municipalité de Phaistos, laquelle comprend 23 882 habitants (57,86 habitants par kilomètre carré). La zone administrative de Kamilari comprend les trois villages de Kamilari, Kalamaki et Agios Ioannis. La population de cette zone, selon le recensement de 2001, était de 452 habitants. Le prochain recensement a lieu en 2011.

Le village de Kamilari est connu dans la Messara pour l'ouverture de ses habitants, leur calme et leur sympathie. Beaucoup de ces « Kamilariens » sont toujours agriculteurs, ou bien vivent (au moins en partie) des animaux qu'ils élèvent et des produits de leur jardin, perpétuant un rapport équilibré séculaire avec l'environnement. Les pesticides et engrais chimiques n'ont pas bonne presse auprès des Kamilariens qui cultivent eux-mêmes leur jardin...

Vous l'aurez compris, l'ambiance à Kamilari est familiale et amicale, et on est très, très loin du tourisme de masse – ce qui permet au village d'être on ne peut plus pratique pour un séjour personnalisé incluant repos, mer, visites de l'arrière-pays et des sites archéologiques (voir Agia Triada et Phaistos, à quelques kilomètres du village), gastronomie, découverte de la culture locale...

 
Official site of the cultural comittee of Kamilari - all rights reserved.