Les saisons à Kamilari Imprimer Envoyer

Le printemps

À Kamilari, le printemps débute avec la fin de la saison pluvieuse – quelque part entre février et avril. À cette époque de l'année, l'activité agricole principale est la préparation des champs, la récolte des légumes de printemps (artichauts, fèves, etc.) et la plantation de toute une variété de légumes d'été. Dans la région sont aussi couramment cultivés la laitue, le chou, les petits pois, les pois chiches et autres légumes secs, les oignons et ciboule. Cette époque de l'année est aussi celle où la nature se couvre de fleurs sauvages : coquelicots, marguerites, camomille, iris (Iris cretica), glaïeuls d'Italie (Gladiolus italicus), tulipes (Tulipa orphanidea), jacinthe, muscari (Muscari commosum) et diverses espèces d'orchidées dont certaines, endémiques, font la célébrité de la Crète auprès des botanistes.

 

L'été

L'été, de mai à la fin août, est la saison des tomates, des aubergines, des concombres et des gombos (okra), ainsi que des pastèques, des melons, melons, prunes, des abricots, des pêches, des nectarines, des figues et, à partir de la mi-août, des raisins.

 

L'automne

L'automne débute en septembre ou, plus souvent, en octobre. Les vendanges se terminent, puis vient le tour des grenades, des pommes de terre, des bettes, des betteraves rouges, des noix et des amandes. En ce qui concerne la vigne, la Crète possède ses propres cépages, comme le « Kotsifali ». Au XVIIième siècle, plus de 40 cépages crétois différents ont été dénombrés. La vinification, en Crète , est une longue histoire qui commence, selon toute probabilité, avec les Minoens, vers 1600 avant J.C.. L'automne est aussi la saison du raki, où beaucoup de Crétois produisent cette eau-de-vie traditionnelle (plus connue dans le reste de la Grèce sous l'appelation « tsipouro » ou « tsikoudia »). Le raki est obtenu par distillation du marc. C'est un alcool transparent, qui titre entre 30 et 40 % (le plus souvent autour de 38%). Comme le raki est distillé en soirée et jusque dans la nuit, c'est l'occasion d'inviter famille et amis sur le lieu de production (alambics construits en dur à l'extérieur des villages et appelés « Kazani »). Chacun amène quelque chose à grignoter... bonne ambiance, chant, grillades, fruits et parfois musiciens du village sont au rendez-vous.

 

L'hiver

L'hiver débute avec les premières pluies, en novembre, ou parfois décembre. C'est la saison des agrumes (citrons, mandarines, oranges), de certaines salades, des épinards, des choux, des brocolis et des herbes sauvages que les Crétois savent reconnaître et vont cueillir dans la campagne. La grande variété de ces plantes, regroupées en grec sous le vocable de « horta », inclut artichauts sauvages, asperges sauvages, chicorée, radis, poireaux sauvages, moutarde sauvage, chardons, pourpier, vesces, et bien d'autres.

Les « horta » sont utilisées en beignets, en salades, ou encore bouillies. Bien que leur influence sur l'organisme ne soit pas pleinement comprise, les vertus de ces plantes sauvages sur la santé ne font plus de doute, et les « horta » sont de toute évidence l'une des bases principales du mondialement célèbre régime crétois. La récolte des olives est aussi l'une des activités principales des mois d'hiver : elle débute en novembre et dure jusqu'en mars. Les olives destinées à l'huile doivent être récoltées juste avant leur pleine maturité. Elle sont alors entre le bordeaux et le noir. Rien ne représente mieux la Crète que ces millions d'oliviers qui tapissent les vallées de l'île et montent sur les flancs des montagnes. Des découvertes archéologiques ont montré que, en Crète, l'huile d'olive était déjà connue et consommée 3500 avant J.C..

Tout au long de l'année, ceux d'entre nous qui ont leur jardin récoltent leur propres tomates, poivrons, courgettes, voire leur propre miel. Beaucoup élèvent aussi leurs poulets, lapins, moutons ou porcs.

Les porcs sont en général abattus avant Noël, car le réveillons traditionnel comprend des plats de porc, entre autres les saucisses fumées et le « apaki » (viande de porc préparée dans le sel et le vinaigre), mets typiquement crétois. Tradition de l'« agneau pascal » oblige, les moutons, quant à eux, survivent rarement à la période de Pâques...

 
Official site of the cultural comittee of Kamilari - all rights reserved.