À voir, à faire Imprimer Envoyer

Agia Galini

Agia Galini est un grand village de bord de mer d'un millier d'habitants, fondé relativement récemment, en 1884, par des habitants du village de montagne voisin de Melambes. Le nom du village, bien qu'absent des documents officiels historiques, semble être très ancien. La rivière toute proche, aujourd'hui appelée Platis ou Amarianos, est mentionnée dans des textes antiques sous le nom « Elektra ».

otherplacesofinterest_11

 

Une ancienne cité, nommée Soulia ou Soulina existait à l'emplacement de l'actuelle Agia Galini. Soulia était le port de l'ancienne Syvritos. La déesse Artémis y était vénérée, et c'est sur les ruines d'un temple dédié à cette divinité qu'était érigée l'église Galini Christos, visitée en 1415 par Buondelmonti. L'actuelle Agia Galini doit très probablement son nom au monastère correspondant, Galini Christos (« galini » signifie « sérénité » en grec).

Il existe plusieurs grottes le long de la côte, où la mer joue avec les ombres et le soleil. Laissez-vous simplement flâner dans les ruelles et les échoppes de ce petit village touristique, profiter de la plage (« blue flag », drapeau bleu décerné aux plages les plus propres), essayer quelques sports de mer, ou bien partir en randonnée dans la montagne qui domine le village. À l'exception de la route centrale, tout le centre du village est piéton. D'ailleurs, la route centrale elle-même est une impasse, elle ne mène qu'au port et à son parking.

La haute montagne

Si vous avez un 4x4, vous pouvez partir explorer les zones de haute montagne. Depuis Gergeri, une route rejoint le plateau de Nida, via une piste. À ces altitudes (1500 – 2000 m), la nature est totalement différente de celle de la plaine, et les panoramas sont à la fois impressionnants et inattendus. Une autre route part de Lohria et monte sur le Psiloritis, jusqu'à une altitude d'environ 1800 m. Là, vous atteindrez un point de vue exceptionnel sur la baie et la plaine de la Messara, les monts Asteroussia et, bien sûr, le Psiloritis lui-même, dont les zones les plus élevées appartiennent à un monde environnemental sans équivalent : aigles, plantes adaptées aux zones fréquemment enneigées, abris de berger voûtés en pierre sèche, etc..

Heraklion

Heraklion est bien sûr un objectif tout trouvé pour une balade d'une journée. Les deux objectifs principaux d'une journée à Heraklion sont la visite du site archéologique de Knossos, et celle du musée archéologique. Et ensuite ? flâner dans les rues, marcher sur le port et autour de la forteresse vénitienne, faire un peu de shopping et un tour sur le marché, prendre un café dans les bars branchés de la rue Dedalus ou sur la place de la fontaine vénitienne (fontaine des lionnes)...

Kefali

Dans la région située au sud du monastère d'Odigitria, le point le plus austral de la Crète est occupé par une montagne appelée Kefali (« la Tête »). Une route non goudronnée mène au sommet, ou vous trouverez deux chapelles, et une très belle vue sur la côte sud. La falaise, vertigineuse, plonge dans la mer 300 mètres en contrebas de vos pieds. Devant vous, à quelques kilomètres au large, des zones parmi les plus profondes de la Méditerranée, avec des abysses à –3000 mètres. L'Afrique est trop loin pour qu'on l'aperçoive, mais l'endroit n'en est pas moins impressionnant pour autant...

Kofinas

Le mont Kofinas (1231 mètres) est le point culminant des Asteroussia, qui délimitent la côte sud-est de la Crète. La région du Kofinas réserve des vues fantastiques sur la plaine de la Messara, les divers massifs de l'île, et la côte sud. La zone est essentiellement accessible en 4x4. Une petite marche vous mènera au sommet du Kofinas. Parvenu au sommet, les vues panoramiques, du calme de la nature, du vol des grands oiseaux de proie qui sont ici chez eux seront la récompense après l'effort de la marche... Il existe aussi de multiples possibilités de randonnées d'une journée dans la même région.

Monastère de Koudoumas (en 4x4 seulement)

Preveli

Rethymnon

La ville de Rethymnon est une excellente destination pour une balade d'une journée. Depuis Kamilari, il vous faudra environ une heure et demie pour attendre Rethymnon. Environ à mi-chemin, Spili est une bonne occasion de faire une pause, à la fois pour faire un peu de shopping et pour voir les fontaines vénitiennes.

Rethymnon est une très belle ville, résultat de la superposition d'éléments de toutes les époques passées de la Crète, de l'antiquité grecque à l'occupation turque, en passant par les périodes byzantine et vénitienne. Ne loupez pas le vieux port et la vieille ville ; mais vous trouverez bien d'autres choses à découvrir et à visiter à Rethymnon.

Depuis Rethymnon, vous aurez peut-être envie de monter jusqu'au monastère d'Arkadi, dont l'intérêt n'est pas seulement architectural, mais aussi historique, puisqu'il constitue l'un des symboles les plus forts de la résistance crétoise contre l'occupation turque (le monastère abrite une exposition permanente sur le sujet). Depuis Arkadi, vous pourrez revenir à Kamilari par la route de montagne, en passant par Fourfouras. Les paysages sont très beaux et très variés, mais il faut compter 1h30 de voiture.

 
Official site of the cultural comittee of Kamilari - all rights reserved.